Gagnants et Perdants de ce weekend en Europe : 19-20 octobre

Le Bayern Munich et le Milan AC tenus en échec sur le fil. Dortmund se relance après sa victoire face à Mönchengladbach. Le Real Madrid battu cède son fauteuil de leader au FC Barcelone. Voici les Gagnants et Perdants de ce weekend de football en Europe. Cliquez ici pour parier

 

Gagnants

Le Borussia Dortmund

Dortmund a réalisé clairement la belle opération de ce weekend. Bloqué à trois matchs nuls consécutifs, les hommes de Lucien Favre ont réussi à battre le Borussia Monchengladbach (1-0) dans le choc au sommet de la 8ème journée de la Bundesliga. Une victoire qui met non seulement fin à la belle série de quatre victoires du Borussia Mönchengladbach mais permet aussi à Dortmund de recoller au top 4 avec 15 points et une longueur de retard sur son adversaire du jour et Wolfsburg, co-leaders avec 16 points.

 

L’attaque de Barcelone

En déplacement à Eibar ce samedi le FC Barcelone a réussi à enchainer un quatrième succès de suite, le deuxième à l’extérieur cette saison. Les Catalans s’en sont remis à leur trio offensif Griezmann-Suarez-Messi qui a livré son premier véritable récital pour venir à bout d’Eibar 3-0. Il aura en tout cas fallu attendre ce 19 octobre pour voir les trois attaquants barcelonais marquer au cours d'un même match. Une victoire qui permet aux hommes d'Ernesto Valverde de prendre les commandes du championnat.

 

Islam Slimani- Wissam Ben Yedder

L’AS Monaco semble retrouver son meilleur niveau, et le doit en partie à son duo d’attaque Slimani-Ben Yedder. S’ils n’avaient jamais évolué ensemble avant cet été, les deux compères d’attaque semblent complices sur les pelouses. Lors de la victoire ce dimanche face à Rennes (3-2), le troisième succès monégasque lors des cinq dernier matchs, Ben Yedder a inscrit son huitième but de la saison (Seuls Robert Lewandowski et Ciro Immobile font mieux que lui). Slimani ne reste pas en marge lui qui alterne buts et passes décisives. Avec cinq buts et six passes décisives lors de ses sept premiers matchs de Ligue 1, l’Algérien fait aussi bien que Neymar à ses débuts au PSG. Après deux mois et demi de compétition, le duo cartonne de manière spectaculaire.

 

 

Perdants

Le Real Madrid

Le Real Madrid a souffert sur la pelouse du promu Mallorca. Privés de nombreux de ses cadres, les Madrilènes ont dû composer avec de nombreux changements. Les locaux ont très vite ouvert le score (7ème minute) grâce à l’international ivoirien Junio Lago. Mené au score les Merengues n’ont jamais semblé à l’aise dans le jeu face à Mallorca qui a très bien défendu et maintenu son avantage pour s’imposer.  Cette première défaite merengue à Majorque depuis 2006 est un coup d'arrêt pour le Real qui laisse le fauteuil de leader a son ennemi barcelonais. Une défaite qui tombe mal à trois jours d'un déplacement crucial sur le terrain de Galatasaray mardi en Ligue des champions.

 

Le Bayern Munich

Dans le Derby de Bavière, le Bayern qui avait pour intention de rebondir après la défaite à domicile contre Hoffenheim (2-1) début octobre, a malheureusement été tenu en échec 2-2 face à Augsburg. Cueilli à froid dès la 37ème seconde sur un but de Marco Ritcher, les Bavarois ont réussi à revenir au score par l’inévitable Robert Lewandowski avant que Serge Gnabry ne donne l’avantage aux siens après le retour des vestiaires. Mais l’équipe de Niko Kovac a encore une nouvelle fois été rattrapée sur le fil suite à un but d’Alfred Finnbogason à la 91ème minute.

 

Le Milan AC

Stefano Poli pour sa première sur le banc milanais n’a pas réussi à prendre les trois points face au promu Lecce. Après avoir mené par deux fois au score dans ce match grâce à des réalisations d’Hakan Calhanoglu et de Krzysztof Piatek, les Milanais se sont fait rejoindre en toute fin de rencontre sur une magnifique frappe du gauche de Marco Calderoni des vingt mètres à l'entrée de la surface, qui ne laissa aucune chance à Donnarumma. Le Milan concède son premier match nul de la saison et ne décolle pas à la 12ème place du classement de la Serie A.