Gagnants et Perdants en Europe : 26-27 octobre

Thiago Motta réussit ses débuts d’entraineur avec le Genoa. L’Atalanta Bergame étrille Udinese. La Juventus Turin et l’Inter Milan calent. Le Milan AC chute encore. Voici les Gagnants et Perdants de ce weekend de football en Europe. Cliquez ici pour parier

 

Gagnants

Thiago Motta

Intronisé sur le banc du Genoa cette semaine, l’ancien milieu de terrain du PSG, et ex coach des U19 du PSG, Thiago Motta ne pouvait rêver mieux pour sa grande première. Même si la rencontre avait pourtant mal débuté avec l’ouverture du score des visiteurs, il a fallu attendre la seconde période pour voir le Genoa réagir grâce à l’entrée en jeu de trois joueurs qui ont fait la différence. C’est tout d’abord Kevin Agudelo qui égalisait (1-1, 66e) puis Christian Kouamé (75e) et Goran Pandev (79e) qui libéraient le Genoa. Avec ce deuxième succès en Serie A, l’équipe de Thiago Motta réalise déjà un record. En effet, pour la première fois dans l’histoire de la Serie A, les trois remplaçants d’une équipe ont marqué lors d’une même rencontre. La formation de Gênes sort de la zone de relégation en doublant son adversaire du soir.

L’Atalanta Bergame

Pourtant mal engagée en Ligue des Champions, l’Atalanta est fringante sur le plan national. Ce weekend, l’Atalanta a encore une fois fait une démonstration de force face à l’Udinese avec une victoire cinglante 7-1. La Dea a déjà inscrit 28 buts en neuf journées de Serie A cette saison. Une victoire qui permet aux hommes de Gian Piero Gasperini de confirmer leur troisième place au classement et se rapprocher à deux points de l'Inter et trois de la Juventus.

Le Borussia Mönchengladbach et le Bayern Munich

Le Bayern Munich est clairement en difficulté depuis quelques semaines en championnat. Mais les Bavarois ont réussi à se donner un bol d’air face à l’Union Berlin lors de cette neuvième journée de Bundesliga, une victoire laborieuse qui a eu du mal à se dessiner. Benjamin Pavard (13e) et Robert Lewandowski (53e) ont permis aux Bavarois de s’imposer 2-1.

De l’autre côté, le Borussia Mönchengladbach recevait l’Eintracht Francfort au Borussia-Park et avait l’occasion de repasser devant le Bayern et de récupérer son fauteuil de leader. Marcus Thuram, Oscar Wendt, Nico Elvedi et Denis Zakaria ont permis aux hommes de Marco Rose de s’imposer donc 4-2

 

Perdants

La Juventus Turin et l’Inter Milan

Sans Cristiano Ronaldo et en manque de créativité face à Lecce, la Juventus de Turin n’a pu faire mieux qu’un match nul 1-1. Paulo Dybala avait d’abord ouvert le score pour les Turinois sur pénalty. À peine six minutes plus tard, c'était au tour de Lecce de marquer sur pénalty par l’intermédiaire de Marco Mancosu.

Avec cette contre-performance des Turinois, l’Inter Milan avait l’occasion de reprendre la tête du championnat. A domicile face à Parme, les hommes d’Antonio Conte ont paru émoussés après la victoire face à Dortmund en Ligue des champions, et ont eux aussi été tenus en échec. Candreva avait ouvert score pour les hôtes avant que Yann Karamoh ne réponde quelques minutes plus tard avant de se muer en passeur sur le but de Gervinho. L’Inter Milan est ensuite revenu au score par l’intermédiaire de Romelu Lukaku mais n’a pas réussi à s’imposer et reste donc à une longueur de la Juve.

Le Milan AC

Le changement d’entraineur ne semble pas améliorer les choses du côté du Milan AC. En déplacement ce weekend du côté du Stadio Olimpico pour affronter l’AS Roma, les Milanais ont encore une fois chuté 2-1. Une nouvelle défaite, la cinquième en neuf journées, qui plonge le club de Milan à la 12ème place et encore un peu plus profondément dans la crise. Le nouvel entraîneur, Stefano Pioli, n’a réussi à prendre qu'un seul point en deux matchs depuis son arrivée.

Le Borussia Dortmund

Le Borussia Dortmund a manqué une belle occasion de recoller en tête du classement ce weekend. Opposé dans le derby de la Rhur à son rival et ennemi juré Schalke 04, les hommes de Lucien Favre n’ont pu faire mieux qu’un match nul et vierge 0-0. Pour la première fois depuis décembre 2016, un derby de la Ruhr s’est achevé sans but marqué. Il s’agit là du quatrième match nul de Dortmund sur les cinq dernières journées de Bundesliga. La situation devient clairement tendue au sein du club jaune et noir.