Gagnants et perdants en Premier League ce weekend : 28-1er mars

Watford crée la surprise en battant Liverpool. Wolverhampton renverse Tottenham. De Gea s’illustre encore avec une boulette. Brighton en danger. Voici les gagnants et perdants de ce weekend en Premier League.  Cliquez ici pour parier.

 

Gagnants

Les équipes du bas de tableau : Norwich, West Ham, Watford

Cette 28ème journée de Premier League a livré son lot de surprise avec des victoires pour le moins inattendues. En ouverture de cette journée, le vendredi, c’est Norwich, le dernier de championnat, qui recevait le troisième Leicester privé de Jamie Vardy. Pourtant dominé dans le jeu les Canaries ont fini à l'arrivée par arracher la victoire sur un but de Jamal Lewis (70e). Leur première lors des 14 dernières sorties. Une victoire qui donne de l’espoir aux hommes de Daniel Farke qui reviennent à six points de West Ham (17e), le premier non relégable.

West Ham en panne depuis plusieurs rencontres recevait Southampton, une équipe en réussite en déplacement, avec quatre victoires sur ses cinq derniers déplacements. En danger, au bord de la relégation, les Hammers se devaient de gagner. Et Après huit matchs sans victoire, les coéquipiers de Michail Antonio (buteur et passeur décisif) se sont imposés assez largement 3-1. Les Hammers sortent donc de la zone rouge pour s’installer à la 16e place.

La sensation de ce weekend se trouvait du côté Vicarage Road avec le déplacement du leader Liverpool. Les Reds pouvaient en cas de victoire signer la plus longue série de victoire en Premier League, mais c’était sans compter sur un Ismaila Sarr en feu. L'international sénégalais a montré toute l'étendue de son talent avec un doublé et une passe décisive lors de la victoire historique des Hornets (3-0). Oui Liverpool est tombé pour la première fois cette saison.

Wolverhampton

Après la victoire de Watford sur le leader Liverpool, l’autre belle performance de ce weekend a été réalisée par Wolverhampton. En déplacement sur la pelouse de Tottenham, les hommes de Nuno Espirito Santo, menés à deux reprises dans le match sont revenus au score avant que Raul Jimenez, sur un service de l’inévitable Diogo Jota, ne mette définitivement José Mourinho et les siens à terre. Avec cette deuxième victoire d’affilée, Wolverhampton passe devant son adversaire du jour au classement et peut rêver de la Ligue des champions.

Crystal Palace

Opposé à Brighton dans le fameux « derby de la A23 », les hommes de Roy Hodgson ont remporté un précieux succès à l’extérieur. Si la première mi-temps était d’un ennui sans nom mais avec une domination plutôt nette de Brighton, c'est le Ghanéen Jordan Ayew (69e), auteur de son septième but de la saison qui a offert la victoire aux Eagles (0-1). Au classement, l’équipe de Roy Hodgson remonte à la 12ème place et prend ses distances sur la zone de relégation.

 

Perdants

Tottenham

Si le résultat nul de Chelsea samedi pouvait profiter à Tottenham pour recoller à deux petits points et bien c’est le contraire qui s’est produit. Les Spurs de Jose Mourinho, qui menaient pourtant à la mi-temps sur des réalisations de Steven Bergjwin et de Serge Aurier en première mi-temps, ont été renversé au retour des vestiaires par une équipe joueuse de Wolverhampton. Au final les joueurs de Jose Mourinho se sont inclinés 3-2 et restent à la huitième place au classement à cinq points de la quatrième place.

Brighton

Brighton peut clairement avoir des regrets après sa performance du weekend face à Crystal Palace. Les Seagulls pouvaient en cas de succès recoller à deux unités de leur adversaire du jour, mais Neal Maupay n’a pas su concrétiser ses nombreuses occasions, à l’image de toute l’équipe d’ailleurs, qui s’est inclinée au final sur un but de Jordan Ayew. Cette défaite n’arrange vraiment pas les hommes de Graham Potter qui pointent toujours à la 15ème place et voient par la même occasion West Ham et Watford revenir à un petit point.  La prochaine journée, Brighton ira défier Wolverhampton, une rencontre qui se n’annonce pas facile.

David de Gea

Comme si souvent ces dernières saisons, David de Gea a encore fait parler de lui. Lors de la rencontre face à Everton ce weekend, le portier espagnol, a trop traîné pour dégager sa balle et s'est fait contrer par l'attaquant anglais, Dominic Calvert-Lewin qui n’en demandait pas plus pour propulser le ballon au fond des filets. Et c'est loin d'être sa première... depuis le début de la saison dernière (2018-2019), De Gea est le joueur dont les erreurs ont le plus souvent amené à un but, 7 fois maintenant.