Les enseignements de la phase de qualification pour la CAN 2019

Facebook
Twitter
La phase de qualification pour la CAN 2019 s’est terminée ce weekend. Quelques équipes surprises sont parvenues à décrocher leur ticket pour le tournoi, qui aura lieu en Egypte cet été. Voici ce qu’il faut retenir de ces qualifications.

L’émergence de pays d’Afrique de l’Est

La Corne de l’Afrique est en fête. Avec l’Ouganda, le Kenya, la Tanzanie et le Burundi, cette partie du continent sera particulièrement représentée lors du prochain tournoi. Les pays d’Afrique de l’Est ont par le passé souvent éprouvé des difficultés à se qualifier pour la CAN. Lors de cette campagne il en fut tout autrement et il semble que, plus que jamais, le football est en pleine essor dans cette région de l’Afrique. Ces quatre nations font partie du CECAFA, une confédération régionale qui promeut le développement du football amateur et régional. L’Ouganda a terminé premier de son groupe, devant la Tanzanie. Le Kenya a terminé deuxième du Groupe F et le Burundi a terminé deuxième du Groupe C. C’est la première fois que quatre pays d’Afrique de l’Est seront représentés.

Andre Ayew septième joueur le plus capé des Black Stars

Le Ghana s’est qualifié pour le tournoi et Andre Ayew continue d’écrire son histoire avec les Black Stars. Sa première sélection remonte à 2007 et depuis lors il est devenu une valeur sûre de la sélection. Lors de son match contre le Kenya il a fêté sa 79 sélection avec les Black Stars, un nombre qui lui permet de devenir (avec Emmanuel Agyemang-Badu) le septième joueur le plus capé du Ghana.

Des Super Eagles en transition

L’équipe nationale du Nigéria est une valeur sûre du football africain. Elle vit cependant ces derniers mois une période de transition. John Obi Mikel arrive en fin de carrière et il n’a pas participé à cette campagne de qualification, tandis que Victor Moses a pris sa retraite internationale. Wilfried Ndidi, Alex Iwobi et Kenneth Omeruo sont les nouveaux leaders de cette équipe et ils ont tous les trois joué un rôle important dans la victoire 3-1 des Super Eagles contre les Seychelles.

Bakambu à la rescousse

La RD Congo a obtenu sa qualification pour la CAN grâce à une courte victoire 1-0 sur le Liberia. Ce groupe était extrêmement serré et avant ce match, le Liberia n’avait besoin que d’un point pour se qualifier. Cédric Bakambu ne l’entendait pas de cette oreille et il a délivré son équipe dans ce match très tendu. Les Léopards savent qu’ils devront considérablement s’améliorer pour pouvoir aller loin en Egypte mais l’essentiel est acquis.

La méthode Seedorf commence à porter ses fruits

Clarence Seedorf avait pour mission de qualifier les Lions Indomptables pour la CAN dont ils sont les tenants du titre. Les Camerounais n’ont pas fait dans le détail, s’imposant 3-0 contre les Comores pour décrocher leur qualification. Eric Choupo-Moting a ouvert la marque pour les Lions en première mi-temps concluant un joli mouvement collectif. Christian Bassogog faisait 2-0 à l’heure de jeu, avant que Clinton Njie ne fixe le score à 3-0 en toute fin de match. Le Cameroun termine ainsi deuxième de son groupe derrière le Maroc. Avec Seedorf aux commandes on peut s’attendre à des Lions compétitifs en Egypte.