Les gagnants et les perdants de ce weekend en Premier League ce weekend

Comme attendu, la neuvième journée des matchs en Premier League fut pleine de beaux matchs et de grands frissons. Voici les gagnants et les perdants du weekend.

Les gagnants:

Anthony Martial
D’après certaines rumeurs, José Mourinho avait l’intention de vendre Anthony Martial lors du mercato estival.

Si cela avait fonctionné, le Special One serait probablement au chômage aujourd'hui. Martial a marqué le but d'égalisation pour United  qui leur a permis de battre Newcastle 3-2 avant la trêve internationale. Il a de nouveau joué un rôle important pour les Red Devils ce weekend. Les deux buts du tricolore leur ont permis d'obtenir un partage 2-2 à Stamford Bridge. Il devient de plus en plus clair que Mourinho a plus besoin de Martial que Martial n'a besoin de lui.

Manchester City
La saison dernière, Manchester City s’est envolé avec le titre. Quiconque s'attendait à ce qu'ils se relâchent cette saison va être largement déçu. Les Citizens ont ce samedi cartonné Burnley sur un score de 5-0. Il s’agit de leur septième victoire de la saison, ce qui prolonge leur brevêt d'invincibilité à neuf matchs.

Ils ont également ajouté à leur impressionnant bilan de 26 buts - plus que tout autre club cette saison. De plus, ils n'ont pas encaissé le moindre but lors de leurs cinq derniers matchs en championnat.

La course au titre de Liverpool
Jürgen Klopp a signé Alisson Becker de l'AS Roma cet été avec l'espoir qu’il leur rapporte quelques points dans des matchs difficiles en Premier League. Jusqu’ici, il s’avère être une action à très fort rendement. Face à Huddersfield, le Brésilien a réalisé son sixième match sans encaisser. Les Reds sont, avec Man City, l’équipe qui a encaissé le moins de buts cette saison  (trois).

Les perdants:

L’attaque de Chelsea
La pire erreur d'Antonio Conte à Chelsea est d’avoir vendu Diego Costa. La Pantera était le fer de lance dans le plan de jeu des Blues. Il était non seulement leur machine à buts principale, mais aussi le chaînon qui reliait leur jeu. Sous la houlette de Maurizio Sarri, Chelsea rivalise avec Liverpool et Man City pour le titre.

Cependant, leurs deux attaquants, Alvaro Morata et Olivier Giroud, laissent encore beaucoup à désirer. Leur troisième option Michy Batshuayi est en prêt à Valence. Les trois mousquetaires des Blues n’ont forcément pas l'impact que Costa aurait eu sur leur jeu.

La mauvaise langue de José Mourinho
Mourinho a pris la mauvaise habitude de critiquer ses joueurs et souvent en public. Eric Bailly, Alexis Sanchez et Paul Pogba se sont trouvés à un moment ou à un autre du mauvais côté de sa colère.

La même chose s'est produite la saison dernière, avec Martial et Luke Shaw parmi les principales victimes des attaques de Mourinho. Tous les deux sont très performants cette saison. Ils continuent à prouver que malgré les nombreuses critiques, on peut toujours rester professionnel et faire un bon boulot.

Newcastle et Mike Ashley
Newcastle United va de mal en pis semaine après semaine. Une performance prometteuse à Old Trafford il y a quinze jours est la seule chose positive que les fans des Magpies ont pu apprécier ces dernières semaines. Une défaite 1-0 à domicile contre Brighton ce weekend les place en queue de peloton, avec sept défaites et deux nuls à leur actif.

Les hommes de Rafa Benitez sombrent dans l'abîme et voient déjà le spectre de la relégation poindre au-dessus de leurs têtes. Si l'équipe ne parvient pas à renverser la vapeur, elle risque d'être reléguée pour la troisième fois en dix ans depuis que Mike Ashley a acheté le club. Avant l’époque d’Ashley le club n'avait été relégué que quatre fois en 117 ans !