Notre Equipe de la Semaine en Premier League : 1-2 septembre

Blog-1-2-1
Des défenseurs buteurs et un remplaçant décisif sont dans notre Equipe de la Semaine.

Rui Patricio (Wolves)

Les Wolves ont décroché leur première victoire en Premier League cette saison grâce à un ut en fin de match d’Adama Traoré. Cependant les Hammers auraient pu ouvrir la marque sans une double intervention salvatrice de Patricio sur des essais de Felipe Anderson et Marko Arnautovic. Il fut encore décisif un peu plus tard en repoussant une tête de Michail Antonio sur la ligne. Transféré pour une bouchée de pain, il faut déjà son pesant d’or.

Kyle Walker (Manchester City)

Quelle frappe ! Newcastle a livré un excellent match à l’Etihad mais n’a rien pu faire sur une frappe splendide du défenseur international anglais. Walker a prouvé par le passé qu’il avait un sacré pied droit et son envoi puissant et précis n’a laissé aucune chance à Dubravka. Après 34 mois sans marquer, ça fait du bien.

Craig Cathcart (Watford)

Le parcours parfait des Hornets continue. Mené 0-1 contre les Spurs dimanche, Watford est revenu au score pour finalement s’imposer. Cathcart a inscrit le but de la victoire d’une reprise de la tête sur un centre de José Holebas. Il s’agit de son cinquième but en Premier League, tous inscrits sur phases arrêtées.

Joe Gomez (Liverpool)

Joe Gomez est apparu très serein lors de la victoire de Liverpool à Leicester, enrayant de nombreuses attaques des Foxes grâce à trois interceptions et cinq dégagements sur ce match. Il apparaît comme le premier choix de Jurgen Klopp en défense centrale aux côtés de Virgil Van Dijk. Dejan Lovren devra se battre pour revenir dans le onze de base.

Jose Holebas (Watford)

C’est sur phase arrêtée que Watford a fait la différence contre Tottenham et Holebas fut le chef d’orchestre de cette belle remontée. L’ancien défenseur de la Roma a délivré deux passes décisives à Vicarage Road. Holebas est une arme très utile aux Hornets.

Pedro (Chelsea)

Chelsea a été mis en difficulté par Bournemouth à Stamford Bridge. La défense à cinq des Cherries a perturbé les mouvements offensifs des Blues. Monté au jeu en cours de match, Pedro marqua son troisième but de la saison pour libérer son équipe. Il semble être l’un des joueurs de Chelsea qui s’est le mieux adapté au style de Maurizio Sarri.

Pierre-Emile Hojbjerg (Southampton)

Les Saints ont enfin décroché leur première victoire en championnat, dominant Crystal Palace à Selhurst Park pour s’imposer 0-2. Hojbjerg a été excellent pour les Saints. Le Suédois a réussi 65 passes et touché 93 ballons, aucun joueur n’a touché plus de ballons que lui. Son beau travail a été couronné par un but en fin de match.

James Milner (Liverpool)

James Milner a délivré sa 80ème passe decisive en Premier League grâce à un corner déposé sur la tête de Robert Firmino samedi. Seuls six joueurs ont délivré plus de passes décisives dans l’histoire de la Premier League et on peut dire que l’absence de Naby Keita n’a pas été remarquée au King Power Stadium. Liverpool reste ainsi en tête du championnat.

Raheem Sterling (Manchester City)

Vu le nombre d’attaquants à Manchester City les places sont de plus en plus chères devant. Sterling a à nouveau prouvé sa valeur grâce à une frappe imparable contre Newcastle. Seul Sergio Aguero a marqué plus de buts que lui pour City cette saison. Leroy Sané a du souci à se faire.

Glenn Murray (Brighton)

Mené 0-2 sur son terrain, Brighton est revenue du diable vauvert pour arracher un partage contre Fulham et enchainer un cinquième match sans défaite à domicile. Murray a marqué les deux buts des Seagulls, ce qui lui fait un total de 15 buts depuis le retour de Brighton en Premier League. Seul trois joueurs anglais ont inscrit plus de but dans le même laps de temps.

Romelu Lukaku (Manchester United)

Les Red Devils ont retrouvé la victoire à Burnley après deux défaites consécutives. Lukaku a inscrit un joli doublé pour son équipe avant la mi-temps. De quoi lancer sa saison après quelques matchs compliqués. Le compteur de Burnley reste bloqué à un point après quatre matchs.