Top 5 des rencontres Manchester United - Arsenal

Facebook
Twitter
Coup de gueules, bagarres, expulsions, les rencontres entre Arsenal et Manchester United sont électriques et passionnantes depuis près de 30 ans. Le point culminant de cette rivalité fut sans doute la fameuse « Bataille d’Old Trafford » ou encore « The Battle Of The Buffet » ou une bagarre avait éclaté dans les coulisses après la victoire 2-0 de United à Old Trafford en octobre 2004 mettant ainsi fin à la série d’invincibilité des Gunners. Si depuis lors, les fameuses bagarres ont diminué, l'humiliation 8-2 subi par Arsenal en 2011 reste toujours dans les têtes. Même s’il s’agit essentiellement d’un match de football, la rivalité s’étendait au-delà du terrain. A l’occasion de la rencontre de ce lundi, faisons un petit tour d’horizon des 5 meilleurs duels Manchester United-Arsenal. Cliquez ici pour parier

 

Man United 0-1 Arsenal (2002):  Sylvain Wiltord offrait le titre à Arsenal

Il y a des 8 mai qui restent en tête sur la planète foot. Surtout pour les supporters d’Arsenal. Avant-dernière journée de championnat, Arsenal se rend sur la pelouse d’Old Trafford avec une seule idée en tête : décrocher le titre de champion d’Angleterre et réaliser un nouveau doublé après celui de 1998. Juste après le retour des vestiaires, Sylvain Wiltord, profitant d’un ballon repoussé par le portier Fabien Barthez a inscrit sans doute le but le plus important de l’histoire d’Arsenal dans l’antre du rival de l’époque, Manchester United, celui du titre. Les Gunners signeront cette année-là un deuxième doublé coupe-championnat, quatre ans après le premier.

 

Man United 0-0 Arsenal (2003): La bataille d'Old Trafford

Surnommée "The Battle of Old Trafford", la rencontre entre Arsenal et Manchester United le 21 septembre 2003 a été sans aucun doute l’une des plus électriques en raison des coups, des tacles et des cartons distribués à foison. Arsenal aurait pu concéder sa première défaite de la saison dès la 6ème journée sur la pelouse d'Old Trafford. A la toute dernière minute, les Reds Devils ont hérité d’un penalty que Ruud Van Nistelrooy a envoyé sur la barre transversale. Au grand plaisir de Martin Keown et ses coéquipiers qui n’ont pas manqué l’occasion pour chambrer le Néerlandais après son raté. Arsenal a terminé la saison sans aucune défaite, réalisant ainsi une saison en mode "invincible".

 

Man United 2-0 Arsenal (2004): La fin des « Invincibles »

Après une série de 49 matchs sans la moindre défaite en Premier League, les « Invincibles » ont finalement subi leur première défaite et ce sur la pelouse de l’ennemi de l’époque Manchester United. Ruud van Nistelrooy, sur penalty, et le jeune de l’époque Wayne Rooney avait réussi à mettre fin à la plus longue série de match sans défaite du football anglais. La rencontre avait été également marqué par des coups, des bagarres après le match dans le vestiaire. Cesc Fabregas aurait jeté une part de pizza sur Sir Alex Ferguson, Sol Campbell aurait refusé de serrer la main de Rooney après le match. Mais l’essentiel pour Manchester était de laver l’affront de la saison dernière.

 

Man United 0-0 Arsenal (pen. 4-5) (2005): Finale FA Cup

Finale de la FA Cup 2005, Arsenal retrouve Manchester United. Une rencontre dominée par les Mancuniens qui n’ont pas pu convertir leurs nombreuses occasions. Au terme des 120 minutes d’une haute intensité les deux formations ont dû passer par la séance des tirs aux buts pour se départager. Une séance que les hommes d’Arsène Wenger n’ont pas manqué de remporter après le tir manqué de Paul Scholes (5-4). Ce fut le dernier trophée pour l’équipe d'Arsène Wenger jusqu'à ce qu'elle remporte à nouveau la FA Cup en 2014 après 9 saisons sans trophée.

 

Man United 8-2 Arsenal (2011): L'humiliation !

S'il y a bien un match qui fera toujours mal dans la tête des supporters d’Arsenal c’est celui de la sévère défaite 8-2 en août 2011. Un véritable récital des hommes d’Alex Ferguson face à son homologue français. Manchester United a littéralement humilié une jeune équipe des Gunners qui n’imaginait pas pareil scénario. Deux buts splendides d’Ashley Young, un triplé de l’infernal Wayne Rooney et des réalisations de Ji-Sun Park, Nani et Danny Welbeck ont fait subir à Arsenal sa plus lourde défaite depuis 84 ans. Tout simplement hallucinant.