Trois clés: Napoli v AS Roma

Napoli v AS Roma est l’un des plus grands duels de la Serie A. Ce weekend, les Romains auront l’opportunité de combler l’écart entre eux et les troupes de Carlo Ancelotti qui sont deuxièmes au classement, avec 21 points après neuf matchs.

Les Giallorossi, de leur côté, sont septièmes, à égalité avec la Fiorentina et Sassuolo (14 points).

Voici nos trois clés du match.

Carlo Ancelotti v Eusebio Di Francesco
Ancelotti fait un travail impressionnant au poste d’entraineur à Naples. Il a parfaitement pris le flambeau de Maurizio Sarri qui s’est envolé vers Chelsea en été, du moins en ce qui concerne les résultats. L'équipe reste le plus grand concurrent de la Juventus pour le Scudetto, et menace l'avenir du Paris Saint-Germain et de Liverpool en Ligue des Champions.

Dans le camp romain, on entend dire qu’Eusebio Di Francesco est sur le point d’être limogé. Même si la saison de la Roma n’est pas mauvaise jusqu'ici, elle n'est pas à la hauteur des attentes, et une défaite à San Paolo ne ferait qu'alimenter les critiques sur Di Francesco.

Lorenzo Insigne v Edin Džeko
Seul Krzysztof Piątek du Genoa a marqué plus de buts (neuf) que Lorenzo Insigne cette saison. Le puissant ailier compte actuellement six buts à son actif, et Napoli va miser beaucoup sur lui dans sa lutte pour le Scudetto. Son importance est soulignée par le fait que Napoli a gagné à chaque fois qu'il a marqué en Serie A cette saison.

Personne n'est aussi prolifique du côté des Romains, mais Edin Džeko reste sans aucun doute l'homme clé en attaque. Il devra surmonter la défense musclée de Kalidou Koulibaly, mais s'il y parvient, les Giallorossi pourraient voler au moins le point du partage.

Forteresse impénétrable v Voyageurs malheureux
La grande différence entre les deux équipes réside dans leurs formes actuelles, principalement au stade San Paolo pour les Napolitains et à l’extérieur pour la Roma. Napoli a remporté chacun de ses cinq matchs à domicile cette saison et, à l'exception de son premier match contre Milan, n'a encaissé aucun autre but.

En revanche, la Roma s'est montrée lamentable à l'extérieur cette saison, avec seulement deux victoires en six déplacements. C’est très important qu’ils renversent cette tendance à Naples.